Page 130 - SR2011-Final

This is a SEO version of SR2011-Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »

126

Frais de voyage et indemnités de subsistance afférents aux activités menées en dehors de l’Autorité

r) Tout fonctionnaire que le Secrétaire général a autorisé à participer à des activités organisées par un gouvernement, une organisation intergouvernementale, une organisation non gouvernementale ou un organisme privé, peut recevoir de l’entité concernée, au titre de ses frais de logement, de voyage et de subsistance, des indemnités généralement comparables à celles versées par l’Autorité. L’indemnité de subsistance en voyage normalement payable par l’Autorité est alors réduite conformément à la disposition 7.14 a) du Règlement du personnel.

Disposition 1.3

Comportement professionnel des fonctionnaires

a) L’effcacité des fonctionnaires, leur compétence et leur intégrité sont évaluées à l’aide de systèmes de notation, qui servent à déterminer si les intéressés ont respecté les normes énoncées dans le Statut et le Règlement du personnel, ce dont ils sont tenus comptables.

b) Le Secrétaire général veille à ce que des programmes de formation et de perfectionnement appropriés soient offerts au personnel.

c) Des rapports de notation sont établis à intervalles réguliers pour tous les fonctionnaires, conformément aux procédures promulguées par le Secrétaire général.

Disposition 1.4 Heures de travail et jours fériés

a) Le Secrétaire général fixe le nombre normal d’heures de travail hebdomadaires. Il peut décider de dérogations pour tenir compte des besoins du service. Les fonctionnaires doivent travailler au-delà de l’horaire normal chaque fois qu’ils en sont priés.

b) Les jours fériés sont au nombre de 10 par an et sont fxés par le Secrétaire général. Lorsqu’un jour férié tombe un jour non ouvré, le jour ouvré qui précède ou qui suit immédiatement le jour férié est chômé.

Disposition 1.5

Prêts et autres mouvements de personnel interorganisations

a) Le Secrétaire général peut prêter les services d’un fonctionnaire à l’Organisation des Nations Unies, à une institution spécialisée des Nations Unies ou à une autre organisation intergouvernementale, à condition que cela ne porte en rien atteinte aux droits et avantages que sa lettre de nomination auprès de l’Autorité reconnaît à l’intéressé. Les mouvements interorganisations peuvent aussi s’effectuer selon d’autres modalités, c’est-à-dire par détachement ou mutation.

b) Les prêts, détachements et mutations interorganisations sont défnis et régis par l’accord interorganisations relatif aux mutations, détachements ou prêts

Règlement du personnel, 1.2-1.5

Page 130 - SR2011-Final

This is a SEO version of SR2011-Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »