Page 194 - SR2011-Final

This is a SEO version of SR2011-Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »

190

8. Lorsque l’absence en congé spécial sans traitement semble devoir durer six mois ou davantage, l’Autorité, si la demande lui en est faite, paie les frais de voyage du conjoint et des enfants à charge de l’intéressé jusqu’au lieu où ils ont le droit de se rendre à ses frais, ainsi que les frais de leur voyage de retour après que le fonctionnaire a repris ses fonctions à l’Autorité. Toutefois, ces frais sont considérés comme frais de voyage au titre du congé suivant dans les foyers. 9. Pendant l’absence d’un fonctionnaire en congé spécial sans traitement pour cause de service dans les forces armées, l’Autorité ne verse pas de cotisation à la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies pour le compte de l’intéressé.

10. La disposition 6.4, relative aux cas de maladie, d’accident ou de décès imputables à l’exercice de fonctions offcielles au service de l’Autorité, n’est pas applicable pendant les périodes où un fonctionnaire sert dans les forces armées. 11. Le Secrétaire général peut, s’il estime que les circonstances dans lesquelles un fonctionnaire a été appelé à servir dans les forces armées le justifent, faire entrer en ligne de compte la période pendant laquelle l’intéressé a été en congé spécial pour déterminer l’échelon de traitement qui lui sera accordé lorsqu’il reprendra ses fonctions à l’Autorité.

12. Le Secrétaire général peut appliquer celles des dispositions ci-dessus qui sont appropriées lorsqu’un fonctionnaire, avec son assentiment préalable, s’engage dans les forces armées ou demande la levée de l’immunité que lui accorde l’alinéa d) du paragraphe 2 de l’article 8 du Protocole sur les privilèges et immunités de l’Autorité internationale des fonds marins.

Règlement du personnel, appendice A

Page 194 - SR2011-Final

This is a SEO version of SR2011-Final. Click here to view full version

« Previous Page Table of Contents Next Page »