Base De Données Bibliographique

La base de données bibliographiques renvoie aux documents scientifiques pouvant présenter un intérêt pour les personnes qui recherchent des informations sur les ressources administrées par l’Autorité ou sur les zones dans lesquelles se trouvent ces ressources. À l’heure actuelle, elle contient essentiellement des documents relatifs aux nodules polymétalliques et à la zone du Pacifique central, mais son contenu sera élargi prochainement.

La base de données a été conçue pour pouvoir être consultée par tous les internautes et pas seulement par le personnel de grandes institutions ayant déjà accès à de vastes bases de données bibliographiques. Elle permet dans un premier temps à l’utilisateur d’identifier les documents qui l’intéressent puis d’y accéder directement à l’aide de liens. Elle est un outil précieux pour les chercheurs qui n’ont pas accès à une bibliothèque très fournie ou qui sont en déplacement. La base de données renvoie actuellement à environ 2 500 documents publiés entre 1878 et 2005 et sera constamment enrichie de nouvelles publications. Parce qu’elle met en évidence les revues qui publient le plus d’articles intéressant les travaux de l’Autorité, elle peut aussi aider les institutions à choisir les revues auxquelles elles souhaitent s’abonner.

Comme le montre l’analyse qui en est faite ci-dessous, la base de données a clairement démontré son utilité. Toutefois, elle serait plus complète encore si les auteurs nous informaient de la parution de leurs articles. Si vous souhaitez soumettre un article à référencer dans la base de données ou formuler des observations, veuillez vous adresser à news@isa.org.jm.

Analysis Of The Database I - Journals

À l’heure actuelle, 456 revues sont référencées dans la base de données, le nombre maximum d’articles référencés pour une même revue étant de 156. Le tableau ci-dessous présente les 10 revues les plus représentées dans la base de données et indique pour chacune à quelle fréquence en moyenne y sont publiés des articles intéressant les travaux de l’Autorité.

REVUE                   

NOMBRE MOYEN DE MOIS ENTRE LES ARTICLES

EOS

  4.8

Marine Geology

  5.9

Geochemical Journal

  6.2

Nature

  7.3

Geochimica Et Cosmochimica Acta

  7.4

Marine Mining

  7.7

Oceanology

  9.3

OTC

  9.4

Earth and Planetary Science   Letters

  9.5

Marine Georesources and Geotechnology

 10.9

TableAU 1 - Revues apparaissant le plus souvent dans la base de données
Toutefois, toutes les revues n’ont pas le même poids dans la communauté scientifique. Le tableau ci-dessous présente les revues qui ont le plus grand retentissement.

REVUE

 IMPACT TOTAL

 Nature                 

 1684
 Science    555
 EOS    417
 Geochimica Et Cosmochimica Acta    304
 Earth And Planetary Science Letters    218
 Marine Geology    154
 Geochemical Journal      66
 Journal of Geophysical Research      62
 Marine Mining      62
 Chemical Geology      46

Tableau 2 - Impact total des revues, compte tenu du nombre d’articles référencés dans la base de données et du prestige de chaque revue
Il peut également être utile de déterminer la valeur générale d’une revue, en combinant la fréquence à laquelle elle publie des articles intéressant les travaux de l’Autorité et l’impact total de ces articles. On obtient ainsi le classement général présenté dans le tableau ci-dessous.

JOURNAL                          

Rank based on no. of articles 

Rank based on total impact 

Overall Rank

EOS

   1    3    1

Marine Geology

   4

   1

   2

Geochimica Et 

Cosmochimica Acta

   2

   6

   3

Geochemical Journal

   5

   4

   4

Earth and Planetary

Science Letters

   3

   7

   5

Marine Mining

   9

   5

   6

Science

   6

   8

   7

Oceanology

 13

   2

   8

Chemical Geology

   7

 15

   9

Uranium

 14

 10

 10

Marine

Georesources

and Geotechnology

 11

 17

 11

Geology

 10

 19

 12

Journal of

Geophysical Research

 27

   8

 14

Deep-Sea Research

 25

 13

 15

Mineralium Deposita

 19

 21 

 16 

Deep-Sea

Research

Part A

 27

 14 

 17 

Geo-Marine Letters

 20

 28 

 18 

Paleoceanography

 38

 11 

 19 

Hydrometallurgy

 25  26   20 

Tableau 3 - Valeur générale des différentes revues, compte tenu du nombre d’articles référencés dans la base de données et de leur impact total

Analyse de la base de données II – Auteurs
Il y a 2 500 auteurs référencés dans la base de données, le plus grand nombre d’articles référencés pour un même auteur étant de 67. Le tableau ci-dessous présente les 20 auteurs les plus prolifiques. Un auteur est crédité d’une publication même s’il n’en est pas le premier auteur. Or, 167 des articles figurant dans la base de données ne sont référencés que sous le nom de leur premier auteur, suivi de la mention « coll. ». Une fois que l’on aura obtenu un exemplaire de chacune de ces publications, on pourra en créditer tous les auteurs, ce qui pourra amener à modifier les chiffres du tableau ci-dessous. Cependant, le classement des 20 principaux auteurs pourrait faire passer pour de grands noms actuels de ce domaine des personnes qui ont cessé de s’y intéresser. Une analyse plus poussée, tenant compte de l’année de parution des articles, permettrait de faire ressortir les auteurs qui sont actuellement les plus reconnus.. 

AUTHOR                        

NO. OF
PUBLICATIONS

 Glasby, GP  67
 Baturin, GN  44
 Cronan, DS  40
 Hein, JR  38
 Halbach, P  34
 Usui, A   33
 Sharma, R  29
 Skornyakova, NS  29
 Iyer, SD   22
 Mukhopadhyay, R  21
 Banakar, VK  20
 Ku, TL   19
 Nath, BN   19
 Pattan, JN  19
 Piper, DZ  19
 Sudhakar, M  19
 Thiel, H  19
 Heath, GR  18
 Burns, RG  17
 Parida, KM  17

Tableau 4 - Auteurs les plus prolifiques référencés dans la base de donnéesAnalysis Of The Database III - Publication Year

Analyse de la base de données III – Année de publication

Depuis le milieu des années 70, le nombre de nouvelles publications a oscillé entre 60 et 90 articles pertinents par an, avec une période de pointe au début et à la fin des années 80, comme le montre la figure ci-dessous, qui illustre le nombre d’articles publiés par année. La baisse constatée depuis 2001 est probablement liée au fait que les articles récents ont encore fait l’objet de peu de citations, ce qui explique qu’ils n’aient pas encore été référencés. Le nombre d’articles référencés dans la base de données pour la période 2002-2005 devrait augmenter à mesure que les publications parues durant cette période seront davantage citées.
Figure 1 - Nombre d’articles référencés dans la base de données, par année de publication. Treize documents parus entre 1878 et 1950 n’ont pas été représentés, pour simplifier le graphique.

Lorsque l’on étudie le nombre de publications par période de cinq ans, on constate que l’intérêt porté au domaine par les scientifiques, et donc le nombre de publications, semble augmenter au fil du temps jusqu’au milieu des années 80, le plus grand nombre d’articles étant paru entre 1980 et 1984 (avec en moyenne près de sept articles publiés chaque mois pendant cette période de cinq ans). En revanche, le nombre de publications est en baisse depuis le milieu des années 80, comme le montre la figure ci-dessous, qui illustre le nombre d’articles publiés par période de cinq ans. Là encore, la baisse constatée depuis 2000 s’explique probablement par le faible retentissement qu’ont eu les publications récentes à ce jour.

Figure 2 - Nombre d’articles référencés dans la base de données, par période de cinq ans.  Quatorze articles parus avant 1955 n’ont pas été représentés, pour simplifier le graphique. Les articles parus depuis 2004 ne sont pas pris en compte, la période de cinq ans correspondante n’étant pas terminée.