Le Fonds

Le Fonds de dotation de l’Autorité internationale des fonds marins encourage et facilite la recherche scientifique marine collaborative sur les fonds marins de la Zone de deux façons:

  • En appuyant la participation de scientifiques et de techniciens qualifiés issus de pays en développement à des programmes et activités de recherche scientifique marine; et
  • En créant pour eux des possibilités de collaboration à des projets pertinents.

Le Secrétariat de l’Autorité internationale des fonds marins maintient à cet effet un fichier de projets de collaboration scientifique qui comprend, entre autres activités, des campagnes de recherche en mer, des projets d’analyse d’échantillons provenant des fonds marins, des programmes de formation et des stages. Il a aussi entrepris de constituer un réseau d’organismes intéressés par ce genre d’activités et de projets (ou les pratiquant déjà) comme des universités, des instituts de recherche, des contractants de l’Autorité et d’autres organismes.

Le Secrétariat s’emploie également à encourager les scientifiques et les techniciens des pays en développement à solliciter une aide du Fonds de dotation. Il a rédigé des « directives pour l’obtention d’une aide » à l’intention de ceux d’entre eux qui souhaiteraient faire subventionner leur participation à des programmes de recherche scientifique marine ou à d’autres activités scientifique collaboratives ou leur inscription à des programmes de formation, ou recevoir une assistance technique. Un comité consultatif est chargé d’évaluer toutes les candidatures et de faire des recommandations au Secrétaire général de l’Autorité internationale des fonds marins pour l’attribution des aides du Fonds de dotation.

Soucieux d’abonder le Fonds de dotation au-delà de son montant initial de 3 millions de dollars des États-Unis et d’accroître ainsi le montant de l’aide à distribuer, le Secrétariat sollicite des dons en espèces et en nature. Pour cela, il s’emploie à faire connaître l’existence du Fonds, à diffuser son action, à multiplier les activités financées et à élargir le nombre de ses bailleurs.